MuseeBavayslideshow

Notre patrimoine antique

Notre patrimoine antique

Le passé antique de l’Avesnois est essentiellement visible à Bavay. Chef-lieu de la cité des Nerviens, « Bagacum Nerviorum » fut probablement fondé à l’époque de l’empereur Auguste, dans l’avant-dernière décennie avant notre ère (19-15 avant J-C). Occupant une situation stratégique, au sommet d’une butte, la cité connut une période de prospérité avant de connaître un déclin progressif et d’être supplantée par Cambrai, cité moins exposée aux incursions ennemies.

Le forum de Bavay

Parmi les lieux de vie de la cité antique, le forum était probablement le plus important. Cœur de la cité, il rassemble les activités administratives, commerciales et religieuses. Le forum de Bavay est le seul retrouvé en France dont le plan entier ait été conservé. Son importance évoque le positionnement stratégique de Bavay dans le nord de la Gaule.

Dégagé aux trois-quarts, le forum de Bavay constitue un rectangle de 240 mètres de long sur 110 mètres de large. Il comprend trois parties principales : l’esplanade, grande place dallée au centre du forum bordée par des portiques abritant des services administratifs, la basilique, centre de l’activité judiciaire et le temple, aire religieuse ou était probablement implantée un monument consacré au culte officiel de Rome.

C’est en 1906 que sont identifiés le forum, les thermes ainsi que l’aqueduc qui servaient à l’alimentation en eau de la ville. Les destructions consécutives aux bombardements de la Seconde guerre mondiale ont, paradoxalement, permis la valorisation du forum qui se poursuit de nos jours.

Bavay, carrefour routier

La ville de Bavay jouait un rôle central au sein du territoire des Nerviens. Le réseau routier en étoile qui rayonne autour de la ville en témoigne. Appelés chaussées Brunehaut, l’origine de leur nom restant sujette à de nombreux débats, elles possèdent le caractère rectiligne propre aux voies romaines. Elles reliaient Bavay aux villes de Tournai, Amiens, Soissons, Reims, Trèves, Cologne et Utrecht. Sur la place principale de Bavay, une colonne, surmontée d’une statue de la reine Brunehaut, matérialise le point de départ de ces différentes voies.

Un aqueduc en Avesnois

Le génie aménageur des Romains s’est toujours manifesté dans les travaux hydrauliques destinés à l’alimentation des thermes et à l’assainissement urbain.  Un aqueduc, long d’une vingtaine de kilomètres, permettait l’approvisionnement en eau de la ville de Bavay. L’eau alimentant l’aqueduc était captée à Floursies dans l’actuelle fontaine Saint-Eloi. Quelques vestiges de l’aqueduc, appelés « mur des Sarrasins » subsistent à proximité de Dourlers.

Découvrir le Forum antique de Bavay

Depuis sa redécouverte, le site antique de Bavay fait l’objet d’une mise en valeur destinée à mieux comprendre le site mais également à présenter les riches collections archéologiques mises au jour lors des chantiers de fouilles. Elles sont présentées au sein d’un musée ou le visiteur pourra mieux comprendre le quotidien des habitants de Bagacum mais également mieux saisir la monumentalité du lieu avant sa destruction partielle.

Emmanuel Cazier

Chargé de mission patrimoine bâti, habitat durable
emmanuel.cazier@parc-naturel-avesnois.com
Tél. : 03 27 14 90 89