A l’approche de la saison froide, attention au monoxyde de carbone !

Malgré les températures encore douces de ces derniers jours, les premières nuits fraiches ne tarderont pas à se faire sentir dans la région Nord–Pas-de-Calais comme chaque année en début d’automne.
La remise en route des moyens de chauffage nécessite une vigilance accrue pour les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO). Les conditions anticycloniques, associés aux températures plus fraiches en fin de journée sont favorables à la survenue d’intoxications accidentelles.
Le monoxyde de carbone est émis dans les logements lors d’une mauvaise combustion (appareils de chauffage défectueux, manque de ventilation…). Il est invisible et n’a aucune odeur… il est donc totalement indétectable par nos sens… Pour se protéger d’une intoxication, quelques gestes essentiels :
• Faites vérifier, comme chaque année, vos installations de chauffage par un professionnel
Aérez régulièrement votre logement, et ne bouchez surtout pas les grilles d’aération
Faites ramoner mécaniquement vos conduits et cheminées par un professionnel
• N’utilisez vos appareils de chauffage d’appoint (gaz, pétrole…) que quelques heures par jour seulement et dans une pièce correctement ventilée
• Si vous utilisez un chauffage au charbon, laissez une fenêtre entrouverte et évitez de laisser « couver le feu ».

Avec une centaine de décès en moyenne par an en France, le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Chaque année, plus de 130 personnes en moyenne sont victimes d’intoxications à l’échelle régionale.

Pour plus de renseignements, consultez le site en cliquant sur ce lien

Emmanuel Cazier

Chargé de mission Patrimoine bâti et habitat durable
emmanuel.cazier@parc-naturel-avesnois.com
Tél. : 03 27 14 90 89