Le Parc recrute

Service civique « Patrimoines naturels et biodiversité »

MISSION GLOBALE ET DOMAINE D’ACTIVITÉ

Dans la préservation des milieux naturels, il/elle apporte son soutien technique au Syndicat mixte du Parc naturel régional de l’Avesnois dans ses missions d’amélioration de la connaissance naturaliste, de sensibilisation des habitants et de protection des espaces naturels.

Il/elle contribue à la mise en œuvre du programme d’actions 2017 « Trame verte et bleue » du Parc naturel régional de l’Avesnois en confortant des actions récurrentes (inventaires, aménagement de bâtiments en faveur de l’accueil de la faune…) et en permettant l’expérimentation d’autres (animation d’un réseau d’observateurs naturalistes bénévoles, plans de gestion écologique auprès de particuliers…).

POSITIONNEMENT HIERARCHIQUE ET RELATIONS FONCTIONNELLES

Le(a) service civique est placé(e) sous la direction hiérarchique du directeur du Parc naturel régional de l’Avesnois et du responsable du pôle« Patrimoine naturel et Eau » qui coordonne au sein de l’équipe de l’Avesnois les actions de ce domaine avec d’autres.

Il/elle sera placé(e) sous la responsabilité fonctionnelle du chargé de mission « Patrimoine naturel et Biodiversité » du Parc naturel régional de l’Avesnois, tuteur du service civique.

Il/Elle assistera les techniciens du pôle « patrimoine naturel et eau » dans la réalisation de leurs missions.

Il/Elle pourra ponctuellement porter assistance au reste de l’équipe du Parc pour développer une approche transversale des enjeux liés à la préservation de la biodiversité.

Il/Elle est en relation avec les structures partenaires, les élus et les habitants.

RESPONSABILITES ET ACTIVITES

 Il/elle contribuera à la mise en œuvre des actions suivantes :

  • Suivi du Cincle plongeur (relevés ornithologiques, cartographies des contacts, pose de nichoirs) ;
  • Animation d’un réseau d’observateurs (sensibilisation et initiation d’habitants à la reconnaissance d’espèces animales et végétales présentes en Avesnois) à la  et déclinaison locale d’évènementiels naturalistes (« nuit de la chouette », « nuit européenne de la chauve-souris », « fête de la nature »…) ;
  • Lutte participative contre les écrevisses exotiques envahissantes ;
  • Réalisation de plans de gestion différenciée à destination des habitants (visites de site, proposition de travaux, rédaction de plans de gestion) ;
  • Réalisation de plans d’action communaux en faveur de l’Hirondelle de fenêtre (inventaire des nids, sensibilisation, proposition d’aménagements, suivi des travaux).

Ces tâches nécessiteront une aptitude pour le travail de terrain, des qualités relationnelles (travail d’équipe et communication auprès des habitants, des élus) et une flexibilité dans les horaires (travail en soirée et le week-end).

PROFIL RECHERCHE – COMPETENCES ET QUALITES SOUHAITEES

  • Expérience ou formation dans le domaine de gestion des patrimoines naturels, écologie, biodiversité ;
  • Connaissances naturalistes ;
  • Approche des problématiques de gestions différenciées des milieux naturels ;
  • Aptitude à la rédaction et à la présentation orale, capacités de communication ;
  • Goût du contact, aisance relationnelle ;
  • Attrait et aptitude pour le travail de terrain ;
  • Capacité à se repérer sur le terrain à partir d’une carte ;
  • Sens des responsabilités et de l’intérêt général ;
  • Capacité au travail en réseau et en équipe ;
  • Sens de la rigueur scientifique, organisationnelle et autonomie ;
  • Maîtrise des outils informatiques et des logiciels courants ;
  • Permis de conduire B indispensable.

STATUT ET CONDITIONS PARTICULIERES

 Service civique – Contrat de 12 mois.

Rémunération de 513, 31 euros/mois.

Durée hebdomadaire du travail : 24 heures

Poste à pourvoir le plus rapidement possible au sein du pôle « Patrimoines naturels et eau ».

Dépôt de candidature (lettre de motivation et C.V. détaillé) à adresser avant le 20 février 2017 au Président du Parc naturel régional de l’Avesnois de préférence par e-mail à guillaume.dhuiege@parc-naturel-avesnois.com en indiquant l’objet « recrutement service civique » ou par courrier à l’adresse suivante :

Maison du Parc – Grange Dîmière,  4, cour de l’Abbaye, BP 11203 59 550 Maroilles

 


Stage de Contribution à un atlas du petit patrimoine d’un EPCI en vue de sa protection réglementaire

– Durée et période : 6 mois, à partir de Mars/avril 2017
– Rémunération : Selon les textes en vigueur
– Catégorie de métier : Patrimoine – Paysage – Urbanisme – Architecture
– Nom de l’organisme : Parc naturel régional de l’Avesnois
– Localisation : Antenne du Parc naturel régional de Le Quesnoy, déplacements sur le territoire de l’arrondissement de l’Avesnois et en particulier sur le territoire de l’Agglomération Maubeuge – Val-de-Sambre

1. Contexte :
Le Syndicat mixte du Parc naturel régional de l’Avesnois (PNRA) a parmi ses missions la préservation de son patrimoine bâti traditionnel. Conformément à sa Charte, le PNRA accompagne étroitement l’élaboration des Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux de son territoire, en cohérence avec le SCOT de Sambre-Avesnois, notamment avec la Communauté d’Agglomération de Maubeuge – Val de Sambre (CAMVS) avec laquelle un partenariat spécifique a été établi. La mise en oeuvre de la protection règlementaire du petit patrimoine au titre de l’article L.151-19 du code de l’urbanisme est l’un des axes essentiels de ce partenariat. Cette mission nécessite un travail d’identification des typologies de petit patrimoine existants et d’inventaire de ce bâti vernaculaire sur les communes couvertes par le futur PLUi.
2. Mission :
– Le ou la stagiaire contribuera aux recherches bibliographiques relatives au patrimoine vernaculaire de chaque commune de la CAMVS pour en préparer l’inventaire de terrain (analyse, repérage).
– Il/elle réalisera des investigations de terrain (relevés cartographique, identification des enjeux de protection et/ou de restauration, reportage photographique…) et mettra à jour la base de données cartographique qui consolidera l’inventaire bibliographique (géo-référencement), en étroite collaboration avec les communes du périmètre de la CAMVS et avec les services de la communauté d’agglomération.
– Le ou la stagiaire identifiera et hiérarchisera les enjeux en termes de protection et de restauration des éléments du patrimoine inventorié afin d’aboutir à la définition de prescriptions et de recommandations, à intégrer aux différentes pièces du document d’urbanisme en cours de construction (diagnostic, plan de zonage, règlement, OAP…).
– Il/elle participera avec l’équipe du Parc à l’amélioration du mode opératoire d’inventaire du patrimoine vernaculaire et d’exploitation des données récoltées (méthodologie).
3. Encadrement
Au sein du pôle « Cadre de vie, patrimoine bâti, urbanisme », le ou la stagiaire aura pour mission principale, sous la direction du chargé de mission Patrimoine bâti et habitat durable en charge de la réalisation de la démarche d’inventaire du patrimoine vernaculaire de la CAMVS, de venir en appui de la Chargée de mission Aménagement durable du territoire, référente du Parc pour le suivi du projet de Plan Local d’Urbanisme intercommunal en cours d’élaboration en partenariat avec l’Agence de Développement et d’Urbanisme de la Sambre (ADUS).
4. Profil :
Bac + 4/5 : Patrimoine bâti / Urbanisme
Sensibilité au monde rural et connaissance de son bâti rural
Connaissances en SIG (ArcGis / QGis)
Connaissance d’Adobe Illustrator souhaitée
Qualités rédactionnelles et de synthèse
Goût pour le travail de terrain et le relationnel avec les habitants
Permis de conduire B obligatoire
Ordinateur personnel demandé

5. Contact :
Emmanuel CAZIER
Chargée de mission patrimoine bâti, Pôle Aménagement – Patrimoine bâti – Urbanisme
Annexe de la Maison du Parc – Centre Cernay
59530 LE QUESNOY
emmanuel.cazier@parc-naturel-avesnois.com  Tel : 03.27.14.90.80

 


Offre de stage :  Évaluation et suivi des projets d’aménagement sur le territoire du Parc – Création et alimentation d’un recueil de fiches projets et d’un tableau de bord de suivi

– Durée et période : 4 à 6 mois, à partir de Mars-Avril 2017
– Rémunération : Selon les textes en vigueur
– Catégorie de métier : Aménagement – Urbanisme – Environnement – Paysage
– Nom de l’organisme : Parc naturel régional de l’Avesnois
– Lieu de stage : Antenne du Parc naturel régional à Le Quesnoy (59530), déplacements sur l’ensemble du territoire du Parc
CONTEXTE
Crée en 1998, le Parc naturel régional de l’Avesnois est un vaste territoire rural de 130 000ha composé de 131 communes. Frontalier avec la Belgique, il est l’un des trois Parcs naturels régionaux des Hauts-de-France. Le Parc naturel régional de l’Avesnois est fortement marqué par ses paysages de bocages, de forêts et ses nombreux cours d’eau qui renferment une grande richesse biologique.
Conformément à sa Charte 2010-2022, le Parc naturel régional de l’Avesnois accompagne régulièrement les aménageurs publics et privés pour favoriser la prise en compte de l’environnement et des paysages dans leurs projets. De plus, le Syndicat mixte du Parc émet des avis officiels sur les projets susceptibles d’avoir des impacts importants et sur les documents d’urbanisme. Dans ce contexte, il est nécessaire d’assurer un suivi et une évaluation des projets d’aménagement et d’urbanisme accompagnés par le Parc et des mesures environnementales et paysagères préconisées par ses services.
MISSIONS
– Recherche bibliographique : analyser et synthétiser les guides et notes techniques du Parc, les avis du Syndicat Mixte du Parc, les arrêtés d’approbation et les documents constitutifs des plans et programmes, les arrêtés d’autorisation des projets, les avis des autorités environnementales, etc.
– Créer et alimenter des fiches projets et un tableau de bord de suivi des projets d’aménagement et d’urbanisme accompagnés par le Parc,
– Évaluer, notamment par des prospections de terrain :
– l’état d’avancement des projets d’aménagement et d’urbanisme accompagnés par le Parc,
– l’application des préconisations du Parc en termes d’environnement et de paysage
– le cas échéant, des mesures d’évitement, de réduction et de compensation mises en place dans le cadre des projets soumis à étude d’impact et des évaluations environnementales des documents d’urbanisme.

ENCADREMENT
Le/la stagiaire sera intégrée pendant toute la durée du stage au pôle Aménagement – Patrimoine bâti – Urbanisme du Parc et placé(e) sous la responsabilité de la responsable du pôle. Le suivi technique du stage sera assuré plus particulièrement par la chargée de mission Aménagement durable du territoire.
Il/elle sera en relation avec la chargée de mission Urbanisme et l’assistant d’étude Urbanisme et Paysage du Pôle. Il/elle sera également amené à être en relation avec le pôle Patrimoine naturel et Eau.
PROFIL
Bac + 3 minimum dans les domaines de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme Connaissances en écologie et en paysage
Des connaissances en SIG (ArcGis / QGis) et dans la doctrine ERC seraient un plus
Autonomie, qualités rédactionnelles et de synthèse
Goût pour le travail de terrain et le relationnel
Permis de conduire B obligatoire
Ordinateur personnel demandé
CONTACT
Perrine ARFAUX
Chargée de mission Aménagement durable du territoire Pôle Aménagement – Patrimoine bâti – Urbanisme
Annexe de la Maison du Parc – Centre Cernay
59530 LE QUESNOY
perrine.arfaux@parc-naturel-avesnois.com  Tel : 03.27.14.90.80


Offre de stage  : « Intégration de données et développement de la base naturaliste du Parc naturel régional de l’Avesnois  »

Contexte :
Le Réseau des Acteurs de l’Information Naturaliste (R.A.I.N.), à l’initiative de la DREAL et de la Région Haut-de-France, est organisé en pôles d’information que sont le G.O.N (Groupe Ornithologique du Nord), le C.B.N.B.L. (Conservatoire Botanique National de Bailleul) et la Société Mycologique du Nord de la France. Il constitue le dispositif incontournable pour le Parc naturel régional de l’Avesnois en matière de connaissance naturaliste (faune, flore, habitat et fonge).

La capitalisation et l’échange de l’information naturaliste se fait par l’intermédiaire de trois plateformes collaboratives : Digitale2 pour la flore et les végétations administrée par le CBNBL, le Système d’information Régional sur la Faune SIRF administrée par le G.O.N. et la base mycologique 5962 par la S.M.N.F. L’objectif du R.A.I.N. est de mutualiser et diffuser l’ensemble des données naturalistes tout en assurant leur qualité en amont et en assurant la préservation des espèces à fort enjeux de conservation.

Dans le cadre de son adhésion au RAIN, le Parc naturel régional de l’Avesnois s’est engagé à reverser ses données naturalistes au RAIN dans un format standardisé, toutes ses données d’inventaires et/ou bibliographiques depuis 2006, voire avant pour certaines. Pour assurer cette mise en cohérence des données au format standard, le Parc de l’Avesnois a mis en place une Base de données naturaliste sous Access qui vise à compiler l’ensemble des inventaires naturalistes. En outre cette base sert à structurer l’information naturaliste disponible au parc, ainsi qu’à centraliser et capitaliser les données dans un format identique pour faciliter leur consultation, leur exploitation et leur transfert au R.A.I.N.

Actuellement près de 1 000 observations ont été saisies dans la base pour l’année 2016. L’enjeu est donc de taille, puisque si la base de données est maintenant opérationnelle pour la saisie des futurs inventaires,  l’ensemble des inventaires « historiques » de 2006 à 2015 doit être intégré pour être reversé au R.A.I.N. dès que possible.

Au-delà de l’enjeu partenarial, cette bd a pour vocation d’évoluer vers une application sig interne, partagée, pour devenir un outil plus complet et permettre à la fois la saisie, la consultation, de produire des analyses statistiques et/ou spatiales et de cartographier les résultats pouvant orienter la stratégie des missions de préservation du patrimoine naturel au sein du Parc (Mesure 01 de la Charte du Parc « Améliorer et structurer la connaissance pour cibler les actions »).

Durée du stage : De 4 à 6 mois, sur la période de janvier à août 2017.

Missions : Intégrer les données d’inventaires « historiques » :
–       Saisir les données naturalistes issues de différentes couches sig d’inventaires réalisés entre 2006 à 2015, dans la bd naturaliste développée sous Access, en garantissant le niveau de qualité et la cohérence des données (en lien avec la structure relationnelle de la base, les consignes de saisies et les logiques/le fonctionnement des protocoles d’inventaires)

–       Assurer le volet sig : numériser les localisations d’observation et de relevé en s’assurant de la cohérence (donnée descriptive / objet géométrique) ainsi qu’en respectant la continuité avec les localisations préexistantes
–      Contribuer à l’évolution de l’outil bd vers un dispositif SIG plus intégré
–       Interfacer la BD Access avec ArcGis/Qgis pour réaliser une cartographie dynamique
–       Développer l’interface utilisateur de la bd (formulaires consultation, requêtes d’analyses, cartes interactives)
–       Étudier la faisabilité d’une saisie en simultanée sur la bd Access
–       Élaborer un Cahier des Charges ou formaliser un ensemble de recommandations pour proposer une solution/application ou interface Webmapping en fonction des besoins et des moyens internes, et proposer des scénarios

Profil :
–       De Bac +3 à Bac +5, formation principale en géomatique (Licence Pro, Licence 3 ou Master1&2)
–       Connaissance recommandée en environnement/écologie, protection des milieux naturels et/ou dans le domaine naturaliste
–       Maîtrise des logiciels SIG ArcGIS et QGIS
–       Bonne pratique des SGBD (Access) et connaissance des modèles relationnels
–       Bonne connaissance en solutions / techniques Webmapping
–       Bonne connaissance des logiciels libres
–       Bonne connaissance des problématiques et normes d’interopérabilité
–       Être organisé, méthodique et rigoureux
–       Disposer d’une bonne autonomie de travail

Indemnisation :
Une indemnisation légale mensuelle (12.5% du plafond horaire de la Sécurité sociale) sera versée soit 554.40€ mensuels (gratification brute) + tickets restaurants.

Les remboursements de frais de déplacement, au départ du lieu de stage défini dans la convention, s’effectueront sur la base du barème de la fonction publique.

Responsable de stage :
Maître de stage : Mathilde GUILLON, Chargée de mission S.I.G. « Observatoire du territoire», en lien avec Aurélien THURETTE, Chargé de mission « Patrimoines naturels et biodiversité » pour la dimension naturaliste

Modalités :
Ce stage se déroulera dans les locaux de l’annexe du Parc naturel régional de l’Avesnois, sur la commune de Le Quesnoy (59530)
Permis B (véhicule personnel souhaité)

Date limite de réponse : fin février 2017

Le parc prendra contact avec les candidats au profil correspondant dès réception de leur réponse.
Candidatures (CV + lettre de motivation) à envoyer par mail à Mathilde GUILLON : mathilde.guillon@parc-naturel-avesnois.com – 03.27.14.90.80.


Offre de stage : Réalisation d’une étude sur la consommation énergétique des bâtiments publics auprès des communes  de  l’arrondissement volontaires.

Conditions du stage :
– Stage de 6 mois (second semestre 2016-2017)
– Poste basé à l’annexe de la Maison du Parc – Le Quesnoy
– Gratification versée mensuellement dont le montant est fixé par décret, à un niveau minimal de 15% du plafond horaire de la Sécurité Sociale défini en application de l’article L. 241-3 du cadre de la Sécurité Sociale.
Collectivité territoriale, le Syndicat Mixte du Parc naturel régional de l’Avesnois met en œuvre la Charte du Parc aux côtés et en partenariat avec l’Etat, les collectivités locales, la Région Hauts-de-France et le Département du Nord. Créé en 1998, il a pour mission de :
– Protéger et valoriser le territoire, maîtriser les paysages
– Communiquer, sensibiliser, promouvoir le développement durable
– Contribuer au développement économique, social et culturel
– Préserver, restaurer et gérer le patrimoine naturel
La Charte du Parc 2010-2022, reconnue « Agenda 21 », intègre l’enjeu « climat » et affirme des ambitions partagées qui rejoignent celles du PCT porté par le SCoT Sambre-Avesnois (Agence de Développement et d’Urbanisme de la Sambre) et des « Territoires à Énergie Positive pour la Croissance Verte ». Elle affirme la nécessité, pour le territoire, de participer à la lutte contre le changement climatique (orientation 10) et de promouvoir le développement d’une citoyenneté responsable (orientation 11).
Dans ses missions d’accompagnement, le Syndicat Mixte du Parc naturel régional de l’Avesnois (130 000 habitants et 138 communes) développe de nombreuses actions qui contribuent à la transition énergétique et écologique du territoire : gestion écologique des espaces naturels et agricoles, préservation de la ressource en eau, développement de l’agriculture biologique, développement des circuits courts, développement de la filière bois-énergie issu du bocage, expérimentation d’opérations d’urbanisme durable, conseil en matière d’éco rénovation, accompagnement d’acteurs dans la voie de la transition énergétique…
Missions :
Le territoire de la Sambre-Avesnois est, depuis février 2015, lauréat de l’appel à initiatives lancé par le ministère de l’Écologie intitulé « Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte » (TEP-CV). Cette démarche a permis au territoire d’obtenir une enveloppe conséquente du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer pour financer des projets de transition énergétique (projets principalement portés par les quatre intercommunalités du territoire) mais également de définir une stratégie de transition énergétique à l’échelle de son territoire.
Le Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional de l’Avesnois et l’ADUS sont chargés de co-animer ce projet de territoire, en mutualisant leurs compétences pour mettre en œuvre cette stratégie partagée. De plus, ils accompagneront les intercommunalités à mettre en œuvre
leurs projets et ainsi contribuer à la transition énergétique de la Sambre-Avesnois : sobriété énergétique, énergie renouvelable et adaptation au changement climatique.
A cet effet, une étude a été lancée en 2013 par l’ADUS pour mettre en place une Stratégie d’Intervention et de Réhabilitation du Patrimoine Public (SIRPP).
Une vingtaine de communes ont été sollicitées pour fournir des données de consommations énergétiques de leur patrimoine public. L’objectif est de connaître les données de consommation des bâtiments et de l’éclairage public puis d’identifier le patrimoine d’intervention prioritaire pour atteindre les objectifs de réduction des consommations énergétiques du PCT.
Après une présentation du retour d’expérience du Syndicat Mixte du SCoT du Grand Douaisis, les élus du territoire présents ont manifesté leur intérêt pour ces questions. Aussi, le Syndicat Mixte du PNR de l’Avesnois et l’ADUS souhaitent relancer cette étude, par la création d’un binôme, auprès des communes volontaires à la démarche en vue de la mise en place d’au moins un Conseiller en Énergie Partagée.
Encadré par le chargé de mission transition énergétique et du responsable du pôle écocitoyenneté, avec le soutien des animateurs de la stratégie « TEP-CV » et de l’équipe du Parc, et en collaboration avec son binôme (recruté par l’ADUS) le ou la stagiaire aura pour missions :
– D’enquêter les communes de l’arrondissement pour obtenir les données de consommations énergétiques de leur patrimoine public, et éclairage public ;
– De recenser les données de consommations énergétiques et en produire une analyse complète (état des lieux) en vue d’identifier le patrimoine public prioritaire et représentatif ;
– De rédiger les diagnostics de chaque commune sondée en matière de consommations énergétiques de leur patrimoine public ;
– Construire un outil d’aide à la décision, et proposer des actions pour intervenir sur le patrimoine prioritaire.
– De participer activement aux éventuelles réunions/conférences sur la thématique.
Dans l’objectif de mettre à disposition des collectivités bénéficiaires de l’étude une ingénierie dédiée (Conseiller en Energie Partagée).
Profil recherché :
– Etudiant en Bac +4/5 en génie énergétique et climatique du bâtiment, ou architecte/urbaniste spécialiste des questions de la performance énergétique du bâtiment ;
– Connaissance de la réglementation pour le montage d’une opération de réhabilitation thermique du patrimoine bâti ;
– Connaissance du monde des collectivités locales ;
– Compétences en techniques d’enquêtes et d’analyse ;
– Aisance rédactionnelle, faculté d’animation et d’expression orale ;
– Capacité d’initiative et de synthèse ;
– Capacité à travailler en binôme sur un projet commun ;
– Maîtrise des outils de calcul thermique ;
– Permis de conduire pour les déplacements.
Candidature à adresser à :
Monsieur le Président du Parc naturel régional de l’Avesnois
Maison du Parc – 4, Cour de l’Abbaye – BP3
59 550 Maroilles
Tél : 03 27 77 51 60
Date limite de dépôt des candidatures : 31 Mars 2017
La même offre de stage est à pouvoir auprès de l’Agence de développement et d’Urbanisme de Maubeuge.