plaquettebois

Je me chauffe au bois-déchiqueté

Depuis plusieurs années, le Parc accompagne l’installation de chaufferies à bois déchiqueté chez des exploitants agricoles et dans des entreprises. Sur le territoire de l’Avesnois, on comptabilise 18 chaudières en fonctionnement chez des agriculteurs et 3 dans des entreprises.  Elles permettent de fournir le chauffage et l’eau chaude sanitaire des habitations, des salles de traite, des fromageries, des gîtes, des locaux… 

Puissance installée : 1 910 kW
Nombre de chaufferies : 26
Bilan carbone : -526 tonnes CO2

La valorisation du bocage
par le bois-énergie

La préservation du bocage pour ses multiples intérêts (production de bois, paysage, biodiversité, chasse…) est un enjeu fort du territoire de l’Avesnois. La valorisation de la ressource en bois-énergie permettra de donner un intérêt économique aux haies et par la même occasion de les sauvegarder.

Vu les cours du fioul et du gaz et grâce aux subventions du Conseil Régional et de l’ADEME, investir dans une chaufferie bois déchiqueté est devenu un projet rentable et en plus éco-responsable. 

La plupart du temps, les agriculteurs possèdent la ressource qui n’attend qu’à être valorisée. Quant à elles, les entreprises peuvent se fournir auprès de la filière locale d’approvisionnement.
Graphique évolution cours des énergies
Il existe différentes actions à réaliser afin qu’un projet d’installation d’une chaudière bois déchiqueté voit le jour :

  • Réalisation d’un diagnostic des besoins et des ressources de l’exploitation.
  • Réalisation d’une étude de faisabilité plus poussée avec des coûts.
  • Dossier de demande de subvention

Des actions pour développer la filière bois-énergie

Des actions en collaboration avec les agriculteurs sont menées pour inciter au développement de la filière bois déchiqueté, par la sensibilisation et l’accompagnement de projets concrets. Chaque année, des actions sont réalisées, démonstration de chantier de déchiquetage, visite de chaufferie, etc. Afin de répondre aux exigences multiples des haies, des plans de gestion de bocage sont en cours d’élaboration.

Exemple d’un projet de chaufferie au bois déchiqueté

Le projet de M. Delivyne, exploitant agricole à Bachant, a été le premier micro-réseau de chaleur construit en Avesnois en 2009. Il permet d’alimenter à la fois son exploitation et sa maison mais aussi deux maisons voisines. C’est un beau projet de développement soutenable.
Pour en savoir plus

Louis Chevallier

Chargé de mission
louis.chevallier@parc-naturel-avesnois.com
Tél. : 03 27 77 51 60