Abreuvoir Bellignies - Photo : Lise De Baere

Notre petit patrimoine rural

L’Avesnois est parsemé de petit éléments anciens appelés le « petit patrimoine rural ». Lavoirs, fontaines, barrières de champs… en sont quelques exemples. Au travers de ses matériaux – pierre bleue, fer forgé – et de ses fonctions – fontaines, oratoires – ils nous racontent aujourd’hui l’histoire de l’Avesnois et les modes de vie de ses habitants. Leur fonction originelle est aujourd’hui obsolète – on ne lave plus son linge au lavoir communal – ils sont devenus fragile, vulnérables aux outrages du temps. Pourtant, ils font partie de l’identité de ce territoire et participent à la qualité de cadre de vie.

Le guide préserver et valoriser le petit patrimoine rural du PNR de l’Avesnois recense ses éléments et donne des recommandations pour les restaurer et les transmettre aux générations futures.

Les fontaines

Un patrimoine omniprésent

Témoin des modes de vie passés et des savoir-faire techniques, le petit patrimoine rural est omniprésent. Sa fonction usuelle le rend souvent discret – une barrière de champs en fer forgé – ou au contraire, il est positionné à un endroit stratégique et mis en scène : une chapelle à un carrefour ou sur un point haut. Dans tous les cas, il participe à l’identité locale et à la qualité du cadre de vie.

 

Le patrimoine lié à l’eau : puits, fontaines, lavoirs, abreuvoirs…

L’eau est omniprésente en Avesnois et ses nombreuses utilisations ont donné lieu à des édifices particuliers, pour en faciliter l’accès. On trouve bien sûr de nombreuses fontaines sur les places communales ou aux abords des cours d’eau, dont certaines ont la particularité d’être couvertes d’une dalle en pierre, comme sur la commune de Lez Fontaine. Les lavoirs présentent généralement des grandes margelles en pierre pour les étapes de lavage et de rinçage. Certains sont couverts d’une toiture portée par d’élégants poteaux métalliques. Les abreuvoirs, aménagés dans les cours de ferme ou en bord de voie, comportent une pente douce, parfois pavée, pour permettre l’accès des animaux. Sur le plateau Quercitain, notamment sur la commune de Jolimetz, la faible profondeur de la nappe phréatique a permis la construction de nombreux puits de pâture, souvent situés au centre de la parcelle.
Retrouver le patrimoine lié aux frontières : les bornes frontières
Le patrimoine religieux : calvaires, chapelles… et oratoires !

Un patrimoine restauré par les agents communaux :

Les agents communaux sont un maillon essentiel de l’entretien et de la préservation du petit patrimoine rural. Pour améliorer leur connaissance des techniques adaptées à l’entretien et à la restauration du bâti ancien, le Parc naturel régional de l’Avesnois et ses partenaires français et belges ont mis en place des chantiers de formation aux techniques d’entretien et de restauration du bâti ancien. Le principe est simple : chapelles, fontaines, lavoirs… servent de support de formation, les agents se forment en restaurant, étant encadrés par des professionnels du bâti ancien.
De 2010 à 2013, 14 édifices seront ainsi  restaurés sur le territoire transfrontalier du projet Interreg Trans-formation du patrimoine. Ils font l’objet d’un programme de sensibilisation bientôt disponible sur le site Internet du PNR Avesnois.

 

Emmanuel Cazier

Chargé de mission patrimoine bâti, habitat durable
emmanuel.cazier@parc-naturel-avesnois.com
Tél. : 03 27 14 90 89