hot box

Des aménagements en faveur de la biodiversité

En cette fin d’année 2015, des aménagements sont en cours sur 8 communes du territoire du Parc naturel régional de l’Avesnois  (Solrinnes, Preux au Sart, Gommegnies, Liessies, Floyon, Rainsars, Prisches, Bérelles) et concernent des bâtiments communaux mais également pour la première fois depuis le lancement du programme des bâtiments privés.

Les bâtiments publics à aménager sont des églises et des mairies essentiellement, avec comme objectif de conforter la reproduction des chauves-souris, de la chouette Effraie et de l’Hirondelle de fenêtre.
Cela consiste par exemple à poser des planchettes évitant les déjections des hirondelles sur les fenêtres, des nichoirs pour la Chouette Effraie ou des gîtes pour les chauves-souris.???????????????????????????????IMG_0394

Quant aux bâtiments privés concernés il s’agit exclusivement de Blockhaus de la ligne Maginot. Les travaux ont pour but d’optimiser les conditions d’accueil des chauves-souris en période hivernale, lors de leur phase d’hibernation, au moment où elles sont le plus vulnérables.
Ici, les travaux consistent en la mise en défens des blockhaus pour éviter les visites fortuites pouvant provoquer un réveil mortel des chauves-souris hibernant. Dans le même temps, les conditions d’accueil de ces espèces sont optimisées par la pose de gîtes, de parpaings et de briques creuses.

Ces travaux sont réalisés avec le soutien du Conseil régional du Nord – Pas-de-Calais et le fond européen de développement régional (FEDER).
Le Syndicat mixte du Parc naturel régional de l’Avesnois a fait appel au savoir-faire de la Coordination Mammalogique du Nord de la France pour l’aménagement des blockhaus et à des entreprises locales pour celui des bâtiments publics.