Le Crapaud commun - Photo : Matthieu Franquin

En période de migration pré-nuptiale : Sauvons les amphibiens !

C’est reparti pour une nouvelle campagne.

Depuis 2006 l’action de protection des amphibiens, sur la route départementale 32  au lieu-dit « Hachette », a pour but de préserver les grenouilles, crapauds et tritons qui, après la période hivernale, quittent la forêt domaniale de Mormal pour se reproduire dans les mares prairiales et fossés situées de l’autre côté de la route départementale 32. Cette traversée n’étant pas sans danger une grande partie d’entre eux était écrasée sur la chaussée. C’est face à ce constat que l’association du Groupement Ornithologique et Naturaliste du Nord – Pas-de-Calas a alerté le Parc naturel régional de l’Avesnois.

Après la création d’un dispositif temporaire en 2006, et avec le concours du Conseil Départemental (le département a créé un batrachoduc avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Artois-Picardie), dans le cadre de sa politique de protection de l’environnement,  un batrachoduc  a été créé en 2012 afin d’apporter une solution pérenne et efficace au sauvetage des espèces.

Celui-ci nécessite néanmoins encore une intervention humaine car le dispositif n’a pas pu être disposé sur l’ensemble du tronçon meurtrier. C’est ainsi que pour la 11éme année consécutive, un ramassage des amphibiens est mis en place.

Pour ce faire un dispositif de capture composée de piquets, de bâches et de seaux a été disposé le 14 février par l’association d’insertion ADACI. Cette association travaille de façon régulière sur le massif domanial de Mormal pour la Communauté de Communes du Pays de Mormal (CCPM) et l’Office National des Forêts (ONF).

Ce chantier a permis de sensibiliser les agents sur les espèces d’amphibiens qu’il côtoie au quotidien en forêt. Concernant les captures, chaque matin du  14 février au 28 avril, les techniciens du Parc, se rendront sur les lieux pour inventorier le nombre d’individus et les espèces capturés et leurs faire traverser la route.

Depuis le début du programme en 2006 près de 40 000 individus ont ainsi été sauvés !!!

Qu’est-ce qu’un batrachoduc ?
C’est un système idéal pour nos amis les amphibiens !
C’est un passage sous terrain qui permet aux amphibiens de franchir un obstacle. En effet une barrière disposée le long des fossés redirige les amphibiens et les obligent à emprunter le tunnel, où à tomber dans des seaux. En période de migration pré-nuptiale, le batrachoduc est suivi quotidiennement par les techniciens du Parc qui viennent comptabiliser et relâcher les amphibiens tombés dans les collecteurs.

 

Fabien CHARLET

Assistant d’étude trame verte et bleue
fabien.charlet@parc-naturel-avesnois.com
Tél. : 03 27 77 51 67