Le Projet Alimentaire Territorial Sambre-Avesnois labélisé

Qu’est-ce qu’un PAT ?

Créé par la loi d’Avenir pour l’agriculture l’alimentation et la forêt (2014), les projets alimentaires territoriaux sont des projets collectifs qui « visent à rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs et à développer l’agriculture sur les territoires et la qualité de l’alimentation » (article L. 1-III du Code rural et de la pêche maritime). Ils s’appuient sur un diagnostic partagé et sont élaborés de manière concertée avec les acteurs du territoire.

Pourquoi un PAT en Avesnois ?

Depuis 20 ans, le Parc et ses partenaires mettent en avant les circuits courts et travaillent à leur développement sur le territoire. L’évolution vers un PAT permettra de répondre aux enjeux nationaux et d’élargir les thématiques d’action. C’est aussi l’occasion de remettre à plat toutes les actions et la stratégie, ainsi que d’obtenir des financements pour agir davantage.

Le PAT est construit autour de quatre enjeux qui correspondent aux priorités définies par le Programme national d’alimentation (PNA) du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation :

  • l’ancrage territorial de l’alimentation (le renforcement de la production et de la consommation locales),
  • la lutte contre le gaspillage alimentaire,
  • la lutte contre la précarité par l’alimentation et l’éducation
  • la sensibilisation à l’alimentation durable.

 Un projet co-construit

Le PAT est le fruit d’une démarche concertée avec l’ensemble des acteurs qui agissent sur le thème de l’alimentation et notamment les intercommunalités du territoire. Il valorisera l’ensemble des actions initiées à l’échelle de l’arrondissement. Cette méthode de travail a permis de réaliser collectivement :

  • 1 diagnostic territorial pour identifier les acteurs et les actions existants ainsi que les besoins manquants : 40 structures rencontrées, 15 ateliers de travail thématiques collectifs organisés, soit près de 200 personnes impliquées.
  • 1 programme d’actions organisé autour de 8 axes et d’une trentaine d’actions. Il pourra encore évoluer et s’étoffer.
  • Une gouvernance territoriale (COTEC, COPIL, groupe de travail)
  • La recherche de financement, notamment dans le cadre du plan de relance : 5 dossiers en cours de demande, pour près d’un million d’euros de subventions.

 

Après avoir démontré sa capacité d’organisation, le territoire vient de recevoir la labélisation officiellement pour 3 ans, en tant que PAT Sambre-Avesnois ! Il rejoint les 150 projets alimentaires territoriaux (PAT) de France parmi lesquels 12 en Hauts de France. En sachant que l’état vise 500 PAT d’ici à 2020.

Les partenaires impliqués : Les EPCI, Les Centres sociaux-culturels et CCAS, les associations (Les Sens du Goût, Les Parasites, APROBIO, A PETITS PAS, Solaal …), les structures techniques (Chambre d’agriculture, Bio en Hauts de France, Réseau des AMAP, les acteurs du PID, CAF-MSA…), des structures sociales (ESAT, chantiers d’insertion, AGSS et réseau Andes, Réussir en Sambre Avesnois…) et acteurs de la santé (ARS…), les Communes et leurs cantines ainsi que les prestataires de restauration…etc. etc.
Caroline ROZALEN

Chargée de mission agriculture bio et eau
caroline.rozalen@parc-naturel-avesnois.com
Tél. : 03 27 77 51 60